Actions et événements

"La force d'une association réside dans ses bénévoles"!

Vous désirez organiser une action ou un événement, vous comptez organiser un mariage, célébrer une naissance, des noces d'argent, ou un anniversaire? Vous lancez une action online, ou vous désirez rétrocéder une partie de vos bénéfices à l'Association Muco? Nous sommes là pour vous y aider! Pour plus d'information, consultez le menu à gauche.

 

Informations destinées aux patients atteints de mucoviscidose

Le risque d’infection croisée entre personnes ayant la mucoviscidose

 

Protégez-vous et protégez les autres !

Lorsque des personnes atteintes de mucoviscidose se rencontrent, il existe toujours un risque d’infection croisée. Cela signifie qu’une personne, ayant la mucoviscidose et porteuse d’une certaine bactérie, court le risque de transmettre celle-ci à une autre personne qui a la muco et qui n’est pas porteuse de cette bactérie. Les personnes qui n’ont pas la muco ne peuvent pas être contaminées!

Ce risque de contamination existe donc uniquement entre les personnes atteintes de mucoviscidose.

 

En raison du risque d’infection croisée, l’Association Muco n’organise pas de rencontres entre personnes atteintes de mucoviscidose.

 

Pour les enfants atteints de mucoviscidose, notre association ainsi que le comité médical déconseille explicitement la participation à un rassemblement (journée d’information) ou une action où ils seraient susceptibles de rencontrer d’autres personnes atteintes de mucoviscidose.

 

En tant qu’adulte atteint de mucoviscidose, vous décidez vous-même de participer ou pas à un rassemblement (journée d’information) ou une action où vous courez le risque de rencontrer d’autres personnes atteintes de mucoviscidose. Les personnes porteuses d’une bactérie spécifique offrant un risque élevé (comme décrit ci-dessous) sont instamment priées de ne pas participer à l’événement.

 

Cette information est susceptible de vous aider à faire un choix responsable afin de limiter le risque d’infection croisée. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin si vous désirez obtenir plus d’information à ce sujet.

 

Information destinée aux personnes atteintes de mucoviscidose qui désirent participer à un rassemblement ou une action

 

Il est possible de limiter le risque d’infection croisée en respectant une série de mesures.

Nous demandons avec insistance à toutes les personnes atteintes de mucoviscidose d’avoir à cœur de respecter ces mesures, dans l’intérêt de tous.

 

Ces mesures consistent entre autres à:

 

ü Conserver une distance suffisante entre les personnes (de préférence 1 mètre minimum)

ü Ne pas se donner la main

ü Ne pas s’embrasser

ü Se laver régulièrement les mains (bien les essuyer avec un papier essuie-tout, ne pas utiliser             d’essuie-mains en tissu)

ü Utiliser des mouchoirs en papier quand on se mouche ou que l’on tousse

ü Eviter au maximum le contact avec des objets touchés par un grand nombre de personnes  (clenches de porte, rampes d’escalier…)

ü  Porter un masque : le masque peut vous protéger et protéger les autres, à condition de le remplacer régulièrement

 

Si vous êtes porteur/se des bactéries Achromobacter, Bulkholderia cepacia ou de toute autre bactérie pan résistante, comme le MRSA, nous devons malheureusement vous demander de ne pas vous joindre à la réunion ou au rassemblement en question. Le risque et les conséquences d’une infection croisée sont en effet beaucoup trop importants.

 

Veuillez tenir compte du fait que même si vous respectez scrupuleusement ces mesures d’hygiène, le risque d’infection croisée est mince, mais est toujours présent !

 

Rencontre entre personnes n’ayant pas la mucoviscidose et personnes atteintes de mucoviscidose

Les personnes qui n’ont pas la mucoviscidose ne courent aucun risque d’infection croisée, mais elles risquent par contre de transmettre certaines bactéries ou certains virus aux autres. C’est pourquoi nous recommandons aux participants à des rencontres auxquelles assistent des personnes atteintes de mucoviscidose de ne pas se serrer la main pour se dire bonjour afin de réduire le risque de transmission des microbes. Cela permet également aux personnes atteintes de mucoviscidose de ne pas systématiquement devoir expliquer pourquoi elles préfèrent ne pas serrer la main…